English Français (French)

Philosophie

 

Le cheval étant d’un naturel tolérant et généreux, comment faire pour qu’il prenne du plaisir et de la motivation dans son travail ?

L’équitation éthologique consiste, d’une part :

  • À éduquer et à utiliser le cheval dans le respect de sa nature,
  • à s’éduquer soi-même pour être à la hauteur de cette tâche.

Ce n’est pas une discipline mais une autre façon de penser, une équitation de bon sens reposant sur 3 fondamentaux.

  • Respect
  • Confiance
  • Connexion.

Cette forme de pensée s’applique donc à toutes les équitations : du cavalier de loisir, pour plus de plaisir et de sécurité, au cavalier de compétition pour plus de performance, pour que l’homme et le cheval soient partenaires.

Nous sommes deux êtres vivants ne communiquant pas de la même façon. Le cheval est une proie, nous sommes des prédateurs. Le cheval fuit, nous chassons.

Nous n’avons donc pas les mêmes motivations, le cheval cherchant le confort et la sécurité en priorité.

Le cheval pour communiquer à l’état sauvage utilise son langage corporel. Nous pouvons parfaitement nous adapter et apprendre ce langage, ce qui va bâtir un langage commun et donc le premier pas vers une communication harmonieuse.

 

Etant conscient de cela, c'est à nous de faire l’effort d’adapter notre langage à celui du cheval.

Le cheval doit, pour continuer à avoir sa place parmi nous, travailler.

Au fil des siècles son utilisation a changé et, d’instrument de travail, il est devenu compagnon de loisir ou partenaire sportif. La modernisation de son utilisation nous a obligés à ne plus respecter certains aspects vitaux du cheval comme son besoin de hiérarchie, d’organisation sociale, mais nous pouvons l’aider à vivre en partenariat avec nous.

A nous de faire l’effort de "parler" cheval au lieu de lui imposer de "parler" humain.

 

 


Top